BIENVENUE CHEZ DODOVANILLE

20 avril 2021

"Son carnet rouge" Tatiana de Rosnay

Un roman sous forme de nouvelles que j'ai lu d'une traite

Ce n'est certes pas le meilleur ouvrage de Tatiana de Rosnay, mais j'ai bien aimé les côtés comiques, cocasses, drôle, parfois absurdes de certaines scènes de ces amours illégitimes.

je soupçonne l'auteure d'avoir intérrogé des connaissances, tellement certains passages sont réalistes.

Un peu, beaucoup de légéretè et d'humour ne peuvent faire que du bien. 

175833902_458916165342230_3886339875931924041_n

"Le fruit est-il plus savoureux lorsqu'il est défendu ? L'interdit est-il synonyme de plaisir ? De la duperie démasquée à la vengeance machiavélique, Tatiana de Rosnay revisite les amours illégitimes et envisage tous les scénarios, tantôt tragiques, tantôt cocasses avec une légèreté teintée de sarcasme, jusqu'à une chute toujours croustillante, parfois glaçante.

Un jouissif déshabillage du délit conjugal, où rire se mêle à la compassion et la transgression." 

 +++++++++++

 Image du jour !

IMGP4031

 

 

 

Posté par dodovanille à 10:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 avril 2021

"Panna Cotta à la betterave"

Voici une entrée, simple, originale et légère pour toutes celles et ceux qui aiment la betterave.

La péparation est un peu longue, cela vaut la peine de prendre son temps, le résultat est tout simplement bluffant ! 

 Panna Cotta à la betterave

170308148_916360302474734_9221692987587990848_n

Pour 4 personnes

- 25 cl de liquide légère

- 200 gr de betterave cuite

- Le zeste d'un demi citron jaune

1 feuille et demi de gélatine (ou Agar agar)

- Sel, poivre

Pour la gelée

- 150 gr de betterave

- 20 cl d'eau

- Le zeste d'un demi-citron jaune

- 1 cuillère à soupe de jus de citron 

- 1 feuille de gélatine (ou agar-agar)

- Sel, poivre

1) Préparation de la crème de base, mettez les feuilles de gélatine à tremper dans l'eau froide. 

2) Dans une casserole, mettez la crème, la betterave épluchée coupée en deux, le jus et le zeste de citron, salez et pivrez à votre convenance.

3) Faites chauffer l'ensemble et mélanger jusqu'à ébullition. La préparation prendra une jolie couleur rosée.

4) Retirez ensuite la casserole du feu, ôtez la betterave, et faites dissoudre les feuilles de gélatine bien essorée dans la crème chaude, bien mélanger l'ensemble avec un fouet, jusqu'à ce que la gélatine soit bien fondue.

5) Laissez refroidir quelques minutes et versez la crème dans les verres et laissez refroidir à température ambiante, ensuite placez les au frigidaire, le temps de préparer la gelée.

Pour la gelée

1) Coupez la betterave en petits dés, assaisonnez l'ensemble avec le jus de citron et le zeste, salez, poivrez.

2) Faites dissoudre la gélatine (préalablement trempée dans l'eau froide et bien essorée), dans l'eau chaude, en mélangeant bien au fouet pour bien dissoudre.

3) Laissez tiédir quelques minutes.

4) Sortir la première préparation du frigidaire, placez les dés de betteraves, verser ensuite la préparation à l'eau.

5) Placez le tout au frigidaire 

Et voilà, il n'y a plus qu'à attendre pour déguster !

Vous pouvez accompagner cette panna cotta d'une salade pour un repas complet ! 

171257871_516149766215087_1882193856231272404_n

 

Une recette trouvée et inspirée par ce très joli livre 

171597559_1364574653905591_3414828294498703589_n

 

+++++++++++

Bouquet du jour

Corête du Japon (ou Rose du Japon)

174546404_951144422321280_781939395216463700_n

Posté par dodovanille à 10:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 avril 2021

Un très beau spectacle hier soir !

Rouge flamboyant !

"Quelle sensibilité a le soleil ! Rougir tous les soirs lorsqu'il se couche" (Fabrizio Caramagna)

173777517_457096468857259_7547590681509321911_n

173387899_449446709499154_6530802834022763289_n

173524908_4212240335556056_6359964542888389280_n

173577886_597656564968067_277008624355266229_n

 

Bonne journée 

Posté par dodovanille à 10:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2021

"Retour à Martha's Vineyard" Richard Russo

Je viens de terminer, cet excellent roman de Richard Russo.

C'est l'histoire de quatre amis qui terminent leurs études. Une fille Jacy et trois garçons Teddy, Lincoln et Mickey.

Pour fêter leur diplôme obtenu un an et demi plus tôt en 1969,  Lincoln organise une petite fête dans la maison de ses parents à Martha's Vineyard. 

Les quatre amis se retrouvent une dernière fois avant d'affronter leur destin...

Le lendemain, Jacy leur amie est partie sans les prévenir. Mickey quant à lui, a été tiré au sort pour partir au Vietnam, quant à Lincoln et Teddy, leur avenir professionnel est devant eux.

Une quarantaine d'année plus tard, Barak Obama termine sa présidence, Donald Trump s'apprête à être élu...

Les trois amis se retrouvent au même endroit, à l'initiative de Lincoln. Manque à l'appel Jacy, qu'est-elle devenue ? et les trois amis, qu'ont ils fait de leur vie ? 

L'auteur offre des portraits justes, à l'image de l'Amérique d'aujourd'hui, c'est à dire, le goût de la Liberté,  le Nationalisme montant, le Puritanisme parfois à outrance.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman tous les personnages sont très attachants ! Certains passages sont absurdes et hilarants. Un très bon moment de dépaysement et de lecture !

C'est également une très belle histoire d'Amitié !

166062768_2001358800004674_7236505576434043448_n

"Le 1er décembre 1969, Teddy, Lincoln et Mickey, étudiants boursiers dans une fac huppée de la Côte Est, voient leur destin se jouer en direct alors qu'ils assistent, comme des millions d'Américains, au tirage au sort télévisé qui déterminera l'ordre d'appel des conscrits à la guerre du Vietnam. Un an et demi plus tard, diplôme en poche, ils passent un dernier week-end ensemble à Martha's Vineyard, dans la maison de vacances de Lincoln, en compagnie de Jacy, le quatrième mousquetaire, l'amie dont ils sont tous les trois fous amoureux.

2015, Lincoln s'apprête à vendre la maison, et les trois amis se retrouvent à nouveau sur l'île. A bord du ferry déjà, les souvenirs affluent dans la mémoire de Lincoln, le "beau gosse", devenu agent immobilier et père de famille, dans celle de Teddy, éditeur universitaire toujours en proie aux crises d'angoisse, et dans celle de Mickey, la forte tête, rockeur invétéré, qui débarque sur sa Harley.

Parmi ces souvenirs, celui de Jacy, mystérieusement disparue après leur week-end de 1971. Qu'est-il advenu d'elle ? Lequel d'entre eux avait sa préférence ? Les trois sexagénaires, sirotant des Bloody Mary sur la terrasse où à l'époque, ils buvaient de la bière en écoutant Creedence, rouvrent l'enquête qui n'avait pas abouti alors, faute d'éléments. Et ne peuvent s'empêcher de se demander si tout n'était pas joué d'avance." 

Du même auteur j'avais lu et beaucoup aimé "Le déclin de l'Empire Whiting" 

+++++++++++

Richard Russo est né en 1949 aux Etats-Unis. Après avoir longtemps enseigné la littérature à l'université, il se consacre à l'écriture de romans et de scénarios. Parmi ses grands succès, "Un homme presque parfait" adapté au cinéma en 1995 avec le grand Paul Newman

Posté par dodovanille à 10:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 avril 2021

"Pensée du jour"

 "La joie est en tout, il faut savoir l'extraire" (Confucius)

IMGP9600

IMGP9590

+++++++++++

Fleurs du jour

Romarin

IMGP9529

Posté par dodovanille à 11:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08 avril 2021

"Mini tartes ananas mangues"

Avant

125457724_388284289271834_858847776227779401_n

Après

125055360_412082746512730_1040080427419158771_n

 

Des mini tartes très faciles à réaliser et qui se dégustent sans faim :-)

Pour une trentaine de mini-tartes.

- Un rouleau de pâte brisée

- 2 mangues bien mûres

- 1 boîte d'ananas en morceaux

- 1 pincée de 4 épices

- 50 gr. de cassonade 

- Environ 25 gr. de beurre salé

Préchauffez le four à 200 °

Peler les mangues et les couper en petis dés, faire égoutter les ananas. 

A l'aide d'un petit emporte pièce, découper la pâte et les placer dans le moule à mini tartes. Faire revenir dans un poêle, avec le beurre salé, les mangues, l'ananas, les 4 épices, et la cassonade. Dès que l'ensemble est caramélisé, retirer du feu.

Ne pas oublier de piquer le fond des pâtes, disposer ensuite la préparation mangue/ananas. 

Enfourner pour environ 20 à 25 mn.

Laisser tièdir et démouler les mini-tartes 

Et voilà, il n'y a plus qu'à...

+++++++++++

Bouquet du jour 

Fleurs des champs

IMGP7965

 

Posté par dodovanille à 09:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 avril 2021

"Le peintre d'éventail" Hubert Haddad

Après l'Italie, me voilà au Japon, l'avantage de la lecture, c'est de pouvoir voyager au-delà des frontières sans aucune autorisation, ni restriction !

Il suffit juste de touner des pages et se laisser guider, emporter ...

Je viens donc de terminer ce très joli roman initiatique de Hubert Haddad, à la rencontre de maître Osaki, un jardinier hors du commun et peintre d'éventail, c'est à l'intérieur de ce bel objet, qu'il inserre ses recommandations sur le respect de la nature, sous forme d'illustrations et de Haiku.

C'est un roman de transmission qui fait la part belle à l'initiation, la résilience, la solidarité dans son sens le plus noble. 

L'auteur nous offre un roman époustouflant de maîtrise et de grâce.

165644391_189030472792102_167194407787115620_n

 "C'est au fin fond de la contrée d'Atôra, au nord -est de l'île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques.

Attenant à l'auberge se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s'attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d'éventail. Il devient le disciple dévoué de maître Osaki.

Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen, en attendant d'autres bouleversements..."

+++++++++++

Haiku extrait du roman

" Trempée de rosée

dans les parfums des fleurs -

Tu t'éveilleras "

IMGP1521

Posté par dodovanille à 10:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 avril 2021

" Pâques sous les tropiques"

Pas de sinistrose chez Dodovanille

Nous fêterons Pâques sous les tropiques (dans nos assiettes !!) 

Abondance de couleurs et de goûts 

Rougail saucisses

IMGP1487

Achard tomates

IMGP7262

Palmier de fruits 

167853546_298785761846572_4184009141799581628_n

Joyeuses Pâques à vous qui passerez par ici !

+++++++++++

 Bouquet de Pâques

IMGP0296


 

01 avril 2021

"Maison de campagne d'Avril"

Brodée au point de croix sur du lin 14 fils, agrémentée de quelques boutons de collection, d'un liséré de tissu fleuri, d'un ruban en soie et de quelques fleurs du prunier.

167370160_2731456247164914_8967156519478754340_n

Avril

Avril, l'honneur des près verts,

Jaune, pers,

Emaille de mille fleurs

De couleurs

Leur parure diaprée ; 

Avril, la grâce et le ris 

De Cypris,

Le flair et la douce haleine ;

Qui, des cieux,

Sentent l'odeur de la plaine ; (......)

               (Rémy Belleau)

+++++++++++++

 Programme du jour

Profiter du ciel bleu à l'ombre du pommier du Japon !

167115741_2896407730615375_6934456899348577515_n

 

 

 

30 mars 2021

"Venise à double tour" Jean-Paul Kauffmann

 Quel plaisir que ce superbe roman, c'est un gros coup de coeur.

L'auteur nous emmène à la découverte de Venise, pas celle de la Place San Marco, celle hors des sentiers battus, à la découverte de ces nombreuses églises fermées, des petits jardins abandonnés.

Il est à la recherce d'un tableau qui l'avait subjugué et est persuadé qu'il est là, caché quelque part dans une des ces églises consacrées, certaines déconsacrées. 

Chaque découverte est un émerveillement, Venise sous la plume de Jean-Paul Kauffmann est sublime.

C'est un voyage initiatique, tout est plaisir, découverte, émerveillement, et beauté !

165027838_1651896618344399_1189697104768277359_n

"A côté d'une Venise de l'évidence se cache une Venise inconnue, celles des églises jamais ouvertes. L'auteur a voulu forcer ces portes solidement cadenassées, abritant un monde qui recèlerait des trésors ignorés. Qui en détient les clefs ? Conduit à la manière d'une enquête, ce récit retrace le parcours semé d'embûches de l'auteur, en quête d'un mystérieux tableau qui le hante."

"Il est un moment qui me comble, peut-être le plus beau que procure Venise, c'est le concert des cloches qui exultent et se répondent à la volée du dimanche matin" (Jean-Paul Kauffmann)