BIENVENUE CHEZ DODOVANILLE

04 juin 2018

Bientôt le Mariage !

Le temps est venu pour moi, de me "poser"...

Le mariage de nos enfants approche...

105451217

Mais avant de vous laisser pour quelques semaines, le temps de profiter pleinement des Miens !

Voici une petite info, si par hasard vous passerez par le Berry cet été.

Vous rencontrerez Eric Emmanuel Schmitt, Fabrice Luchini... et bien d'autres

C'est Marie-Christine Barrault qui vous invite à célébrer Frédéric Chopin et George Sand

Bande annonce Nohant Festival Chopin 2018 - Marie-Christine Barrault

 Mon portail reste ouvert...

IMGP4093

Je vous laisse en compagnie de la grande pianiste Brigitte Engerer 

    Nocturne op 9 N° 2 de Frédéric Chopin (ce morceau m'émeut particulièrement)

Chopin - Nocturne,Op. 9 No. 2 in E flat major - Brigitte Engerer

 A bientôt

IMGP9962

 

 

 


03 juin 2018

Aujourd'hui nous avons chiné à...

Henrichemont

Située au Nord de Bourges, département du Cher, à quelques kilomètres du village des potiers de La Borne

Magnifique épi de faîtage

IMGP9979

La ville d'Henrichemont a été fondée en 1609 par le Duc de Sully, ministre du roi Henri IV, en principauté de Boisbelle, en petit état indépendant. Au XXème siècle la cité a été appelée "La ville du cuir" en raison de ses nombreuses tanneries.

IMGP9977

IMGP9978

Et à Henrichemont, il y a cette jolie boutique d'antan...

IMGP9972

IMGP9975

IMGP9976

J'ai craqué pour cet objet très original...

D'après-vous qu'est ce que cela peut bien être ???

IMGP9981

 

 

 

Posté par dodovanille à 18:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 juin 2018

"On dirait nous" Didier Van Cauwelaert

J'aime beaucoup l'auteur, et je trouve la couverture de ce roman très touchante et réussie

Hélas, quelle décéption !

Je n'ai pas adhéré, à l'histoire d'amour un peu rocambolesque des deux couples de ce roman de Didier Van Cauwelaert.

Une rencontre improbable dans un TGV entre Soline et Illan qui aboutira à une relation amoureuse passionnée. Les jeunes amoureux rencontreront dans le parc où ils aiment se promener, deux octogénaires aussi touchants qu'étranges. Une amitié forte et très controversée se nouera entre ces deux couples.

Il sera ensuite question de musique, de violoncelle, d'amitié, d'amour, de réincarnation, et un soupçon de manipulation...

Si l'écriture est toujours aussi habile et humoristique, l'histoire m'a laissée perplexe. De l'auteur, j'ai préféré et de loin "Le journal intime d'un arbre" ou encore "La femme de nos vies"

Je m'attendais sûrement à une toute autre histoire... 

IMGP9798

 

"Soline est une jeune violoncelliste, Illan un brillant loser au potentiel en sommeil. En dehors de leur amour, rien ne va plus dans leur vie...Jusqu'au jour où Georges et Yoa, deux époux octogénaires aussi touchants qu'étranges, envahissent leur existence en proposant de réaliser leurs rêves. Mais qu'attendent-ils en échange ? Une amitié sans limite, une seconde jeunesse, une forme de réincarnation ?"

 

 

 

 

Posté par dodovanille à 17:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 mai 2018

Quelque part en Berry...

Photos prises ce matin

Belle luminosité, les seringats en fleurs

IMGP9955

IMGP9949

IMGP9956

IMGP7085

 

 

Posté par dodovanille à 11:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mai 2018

Liane Moriarty, Elena Ferrante, Katarina Mazetti

Trois auteures, trois récits, trois styles littéraires différents, des histoires d'amour, de passion et de haine.

"Le secret du mari" Liane Moriarty

 Une histoire plaisante, agréable à lire. Une intrigue bien menée.

La découverte des secrets bien gardés, va chambouler, la vie cossue et bien cadrée de quelques habitantes d'un quartier huppé de Sydney.

La famille idéale, parfaite n'existe pas, derrière l'image lisse et sans défaut se cache parfois des choses bien inavouables...

Des "Desperates Housewives" à l'australienne.

Un excellent roman divertissant.

IMGP9799 

"Jamais Cécilia n'aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l'enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : "A n'ouvrir qu'après ma mort." Quelle décision prendre ? Respecter le voeu de John-Paul, qui est bien vivant ? Ou céder à la curiosité au risque de voir basculer sa vie ?

Tous les maris et toutes les femmes ont leurs secrets. Certains peuvent être dévastateurs. Ce roman intense, pétillant et plein d'humanité, allie habilement suspense et émotion."

+++++++++++++

"Les jours de mon abandon" Elena Ferrante

(merci à mon amie Ranjiva pour le prêt et le conseil www.ranjirano.net)

Ce livre a été écrit, bien avant le succés planétaire de la saga "L'amie prodigieuse"

Une histoire d'amour et de désespoir, où comment Olga, femme trompée, bafouée trahie par son mari, va en arriver à perdre toute dignité. C'est la folie qui la guette, la vulgarité l'envahit, elle en oublie l'estime de soi.

Un récit dur et poignant, accentué par l'écriture magistrale de Elena Ferrante (des passages qui laissent augurer la saga de l'Amie prodigieuse) 

j'avoue que certains passages sont assez dérangeants voire violents, j'avais vraiment envie de "secouer" Olga, pour qu'elle retrouve la raison et sa dignité. Ce ne fut pas un coup de coeur littéraire, mais une excellente découverte de l'écrivaine Elena Ferrante dont les 3 tomes de la saga de l'Amie prodigieuse, m'avaient émue et passionnée. Je n'ai pas encore lu le quatrième tome...

IMGP9269

"Olga, trente-huit ans, un mari, deux enfants. Un bel appartement à Turin, une vie faites de certitudes conjugales et de petits rituels. Quinze ans de mariage, un après-midi d'avril, une phrase met en pièces son existence. L'homme avec qui elle voulait vieillir, est devenu l'homme qui ne veut plus d'elle. Le roman d'Elena Ferrante nous embarque pour un voyage aux frontières de la folie."

++++++++++++++

"Le caveau de famille" Katarina Mazetti

Autant j'avais beaucoup aimé "Le Mec de la tombe d'à côté", autant je me suis ennuyée et donc très déçue par cette suite. On retrouve les deux héros Désirée et Benny, ils essaient de vivre ensemble, veulent un enfant, se marient etc...Elle est toujours bibliothécaire, lui, toujours agriculteur. Ils vont essayer de construire une vie bien rangée. Bref, les prérigrinations d'un couple improbable. Je me suis ennuyée, je n'ai pas du tout accroché, je n'avais qu'une hâte refermer ce livre. J'ai trouvé que la fin du roman a été bâclée ! A oublier.

IMGP9579

"Désirée la bibliothécaire et Benny le paysan se sont rencontrés dans "Le Mec de la tombe d'à côté". Elle dévore les livres et les produits bio, lui élève ses vaches et rêve d'une compagne qui l'aiderait à la ferme. Leur passion soudaine et incongrue ne pouvait qu'aller dans le mur, et pourtant... incapables de se passer l'un de l'autre, mais souffrant de leur relation explosive, ils s'inventent un ultimatum : ils s'accordent trois tentatives pour faire un enfant. Si ça ne marche pas, c'est terminé pour toujours. Sinon..."

++++++++++++++++

 

IMGP9884

 

 

 

 


25 mai 2018

Petites gourmandises entre amies !

Hier, j'ai eu le plaisir de recevoir deux amies du Berry de longues dates

L'occasion, de "discuter", "philosopher" "rigoler"  bref " refaire le monde" autour de quelques gourmandises "exotiques et couleur soleil"

IMGP9814

En particulier ce petit dessert que je décline à l'infini...

PANNA COTTA

Au coulis de mangue et fruit de la passion

IMGP5883

Ou tout simplment 

Panna Cotta au coulis de mangue

IMGP5878

Un dessert simplissime (ma recette) 

Pour 6 personnes

- 2 feuilles et demi de gélatine

-50 cl de crème fraîche semi-épaisse

- 1 gousse de vanille

- Coulis de fruits

50 gr de cassonnade (ou de sucre)++++

1) Trempez vos feuilles de gélatine dans de l'eau froide

2) Fendez la vanille en deux

3) Dans une petite casserole, versez la crème, le sucre et ajoutez la vanille, puis portez à ébullition

4) Dès le début de l'ébullition, retirez la casserole du feu et ajoutez les feuilles de gélatine bien essorées

5) Remuez bien la préparation et répartissez la crème dans des verres ou coupelles.

6) Laissez refroidir au réfrigérateur au moins 3/4 heures

7) Avant de servir versez sur le dessus des panna cotta le coulis, les fruits de la passion ou autres douceurs selon vos goûts et votre humeur !

Pour le Coulis de mangue

Pelez une mangue bien mûre (ou 5 tranches de mangues surgelées)

les mettre dans un grand bol assez profond, ajoutez les jus d'une demi-orange, d'un demi-citron vert, ajoutez 35 gr (environ) de cassonnade, bien mixer l'ensemble et mettre au frais. 

Bon appétit !

IMGP9813

 

 

 

 

Posté par dodovanille à 11:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 mai 2018

Au fil de nos brocantes...

 Dimanche nous avons chiné à

Aubigny-Sur-Nère (Cher/Berry)

Enclave écossaise en Berry, Cette cité est liée au destin des Stuarts d'Ecosse depuis le XVème siècle

IMGP9795

IMGP9788

Nous avons été un  peu déçus par la brocante cette année, car le 20 mai coïncidait avec le dimanche de la Pentecôte, les exposants étaient moins nombreux et les marchandises moins intéressantes.

Cependant, nous ne sommes pas rentrés bredouilles, quelques livres intéressants et cette photo qui en dit long...

IMGP9794

La brocante d'Aubigny-sur-Nère a lieu chaque année le 3ème dimanche du mois de mai.

+++++++++++++++++

Lundi nous avons chiné à

Amboise

Son imposant château dont les murailles ont été dégagées à la base,  domine la charmante ville.

IMGP9804

La brocante d'Amboise se tient tous les ans pendant le lundi de Pentecôte, place du marché et les bords de la Loire.

C'est une très belle brocante, de nombreux exposants, d'excellentes marchandises à tous les prix

IMGP9805

IMGP9806

C'est très agréable d'y chiner à la recherche d'objets, rares, insolites, utiles ou futiles !

IMGP9802

 J'ai craqué pour ce petit pot à lait "roses" de la Faïencerie d'Onnaing (Nord)

IMGP9809

Un de plus dans ma collection, il va bien falloir que je les compte un jour... Mais "Quand on aime bla, bla, bla..."

 Depuis, il a trouvé sa place !

IMGP9148

 

 

 

19 mai 2018

Cicéron a dit...

" Si vou possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut "

IMGP9764

IMGP9775

IMGP9765

IMGP9758

IMGP9767

Je terminerai ce billet floral du jour par ce très joli poème de Rainer Maria Rilke, qui complète la citation de Cicéron

La Rose

Je te vois rose, livre entrebaîllé,

Qui contient tant de pages

De bonheur détaillé

Qu'on ne lira jamais. Livre-mage,

Qui s'ouvre au vent et qui peut-être lu

les yeux fermés

Dont les papillons sortent confus

D'avoir eu les mêmes idées...

IMGP9768

17 mai 2018

"Casimir mène la grande vie" Jean d'Ormesson

J'ai dévoré ce livre au ton ironique, badin voire sarcastique.

Une autobiographie humoristique, malicieuse et toujours cette petite touche philosophique que Jean d'Ormesson savait si bien partager !

C'est l'histoire d'un jeune homme de bonne famille, blasé, primesautier, critique envers son "monde", insolent, qui a des avis sur tout, pense détenir la verité, sa vérité, mais c'est sans compter sur la présence continuelle de son "Irascible et encombrant grand-père"...

Une lecture très agréable doublée de balades mouvementées dans les 'beaux quartiers" de Paris

IMGP9508

"Mon grand-père aimait le passé. Moi, j'étais comme tout le monde : je préférais les filles, et les baiser. Je ne pensais à rien d'autre. Je venais d'avoir seize ans. J'étais en terminale. Je préparais le bac. L'école m'ennuyait à périr. Et la vie encore plus. Je détestais le lycée, les lundis, la roulette russe des examens et, plus tard, les concours, la sombre noria des jours. Je détestais plus encore le monde autour de moi et la vie devant moi. Le monde me cassait les pieds, la vie me faisait peur. L'avenir avait l'allure d'un éternel lundi, d'un bac sans cesse recommencé. De temps en temps, à la maison, un imbécile me demandait ce que je voulais faire lorsque je serais grand. J'étais déjà assez grand : j'avais un mètre quatre-vingt-neuf. Je le ragardais avec fureur. Ce que je voulais faire ? Rien du tout, tête de lard. J'avais plutôt envie de mourir."

+++++++++++

Pour compléter et en savoir un peu plus sur la famille d'Ormesson, cet ouvrage riche en histoire chiné il y a quelques semaines

IMGP9751

"Symbole de continuité unique dans l'Histoire, les Ormesson ont fréquenté les allées du pouvoir cinq siècles durant. De François 1er à la Vème République, ils ont servi tous les régimes, sauf l'Empire. Hauts magistrats, grands administrateurs ou ministre sous la monarchie, ils ont participé à la Révolution, bon gré mal gré, et sont devenus, comme préfet ou diplomate, fonctionnaires de la Réublique. Jean d'Ormesson a pris certes " un autre chemin ". Mais derrière les diverses fonctions qu'occupent les Ormesson demeure le souvenir d'une longue lignée de serviteurs de l'Etat.

 

 

 

 

 

11 mai 2018

Carnet de voyage à Belgrade

Beograd en serbe, de "beo" : blanc et "grad" : ville

Belgrade

Capitale de la Serbie, au confluent de la Save

IMGP8414

IMGP8409

IMGP8410

Et du Danube 

IMGP1056

IMGP1060

La forteresse de Kalemegdan ses imposantes tours et portes

IMGP1064

IMGP1067

La Cathédrale Saint-Sava

IMGP1024

L'Eglise Saint-Marc

IMGP1108

L'Art déco

IMGP8390

Skadarlija (surnommé également : Le Petit Montmartre)

IMGP1136

IMGP1140

Belgrade c'est aussi une âme, il suffit "d'ouvrir les yeux" !

IMGP1033

IMGP1035

IMGP1084

IMGP1085

IMGP1096

 Que dire de ce café/restaurant complètement hors du temps !

"Hyde Park" au charme atypique, très british... Des tissus de chez Laura Ashley (J'ai adoré ce lieu)

IMGP8387

  Présence insolite...

IMGP8386

Il faisait bon s'attabler et s'attarder, dans ce jardin bucolique et romantique à souhait !

IMGP8385

 Un petit ouvrage originale qui certes date de 2006, mais dont le contenu est très instructif, à lire pour découvrir Belgrade hors des sentiers battus et sur les traces de Victor Hugo, Jules Verne, Albert Londres, Gérard de Villiers, Ivo Andric, Patrick Besson... et bien d'autres.

Textes choisis et présentés par Jean-Christophe Buisson

IMGP9740 

J'ai hâte de retrouver Belgrade, pour diverses raisons, son charme, sa gaieté, son soleil, ses habitants...

Une dernière image avant de refermer ce carnet de voyage !

IMGP1087