Quelle déception !

Je suis une inconditionnelle de Philippe Delerm, j'aime ses tableaux, ses textes, ses remarques sur nos quotidiens, ses bonheurs des mots...

Hélas, je n'ai rien trouvé ni ressenti cette joie, cet enthousiasme en lisant

"Elle marchait sur un fil"

 

IMGP9604

" A cinquante ans, Marie se retrouve seule. Telle la marée montante, la vie a effacé la trace de ses pas. Un autre chemin reste à inventer. La rencontre d'un groupe de jeunes comédiens lui ouvre de nouveaux horizons : elle montera avec eux le spectacle qu'elle avait imaginé pour son fils. Mais du rêve à la tragédie, la frontière est plus mice qu'il n'y paraît "

Je n'avais qu'une hâte, (un peu de lâcheté de ma part) abandonner Marie avec ses apprentis comédiens!!!

J'attends avec impatience le prochain Philippe Delerm.