Au hasard de nos balades parisiennes, les librairies de quartier et...

Le coup d'oeil...

Impossible de passer à côté, le titre et le pays

m'ont interpellée

Depuis, je le feuillette et des tas de souvenirs me reviennent

Car oui, ce petit dictionnaire est tout sauf classique !

IMGP0427

L'auteur :

Jean-Paul MAYEUR est biologiste de formation, professeur, dessinateur animalier, auteurs de plusieurs guides sur l'Afrique. Naturaliste de terrain, il a été guide à Madagascar, en Afrique australe et orientale pendant plus de vingt ans. Son intérêt pour la faune malgache et les lémuriens en particulier l'amène à se rendre fréquemment à Madagascar.

" Madagascar est une terre de fantasmes et d'aventure, fréquentée par Sinbad le marin, et où Libertalia, une république de pirates fut tentée. Quand on évoque l'île rouge, un cetrain nombre d'images viennent à l'esprit: les lémuriens, les baobabs, les plages, les épices, la forêt primaire. Mais les habitants de la Grande Île on une manière de vivre bien à eux, issue de leurs origines tant asiatiques qu'africaines - Le retournement des morts, les rituels, les rizières, la musique, la cuisine... A Madagascar, les ancêtres règnent sur le monde des vivants, la 4L mène une seconde existence, les crocodiles sont "fady" le "mora mora" et et les "ombiasy" rythment la vie quotidienne "

Invitation à l'art de vivre, coutumes, faune, flore...

Plus qu'un guide, une mine d'informations !

" MORA MORA " : Comme dans beaucoup de pays du sud il est une expression qui revient souvent et qui signifie "doucement", "pas trop vite", "lenteur" mais aussi "harmonie, facilité" C'est la première expression que les "vazahas" apprennent lorsqu'ils débarquent sur l'île. Il est certain que les Malgaches prennent le temps pour faire les choses, ou plus justement qu'ils prennent simplement le temps de vivre. Cependant ceci reste un cliché plutôt touristique, entretenu sur place plaire aux visiteurs. Mais dans l'ensemble, les gens sont plutôt actifs, et ce n'est pas le "mora mora" qui est un frein au développement du pays mais les infrastructures, les conditions qui ne sont pas mises en place pour qu'ils puissent y participer pleinement. Un certain fatalisme s'est installé et les choses se font à la vitesse à laquelle elles doivent se faire...ou pas. Bref cette seule expression ne saurait résumer les multiples facettes de ce pays et sert à justifier les contretemps auxquels on se heurte souvent.

" VAZAHA "Ce mot qualifie le visiteur, "le Blanc". Ce n'est en aucun cas un terme méprisant. On l'entend prononcer partout, dès qu'un Malgache vous aborde.

" FADY " Synonyme de "Tabou" "Interdits"

" OMBIASY "

Les gardiens des traditions et des connaissances, et sont très écoutés et respectés.

+++++

Je reviendrai de temps en temps reparler de ce "petit ouvrage" riche également en anecdotes historiques.

Et comme tout se termine toujours autour d'une table

Voici une petite recette simplissime, qui prolongera un peu ce voyage virtuel...

POULET VANILLE

Découper les aiguillettes de poulet (ou tout simplement les blancs de poulet), les saisir dans de l'huile à la poêle, saler, poivrer, verser la crème fraîche ainsi qu'une gousse de vanille ouverte et préalablement trempée dans un peu de lait chaud et continuer la cuisson 15 minutes. Servir avec du "Vary" "Riz". C'est bon, ça se mange sans faim et c'est encore meilleur réchauffé.

Il ne reste plus qu'à déguster, les effluves de la vanille vous transproteront au-delà des Océans...

 

93724299_1_

 

 

A suivre....