Vivement recommandé et offert par mon amie Mimimi

J'ai dévoré ce livre, l'auteur nous relate avec émotion, sincérité, et quelques pointes d'humour, mais également sans concessions ses douleurs d'enfance, entre une mère déprésssive, dépensière, un père aimant, menteur, beau parleur et ses neuf frères et soeurs tous plus ou moins solidaires.

L'auteur en souffrira énormément, au point d'en vouloir "à mort" à sa mère, dont, il essaie d'obtenir un soupçon de reconnaisance, un regard, une tendresse, une caresse qui ne viendront jamais. Au point d'en garder des séquelles dans sa vie personnelle.

Décu par sa mère, son père, ses frères et soeurs, il finira par accepter cet état de fait. Construira  sa vie  avec des hauts et des bas. Puis, au bout d'un long cheminement, finira par trouver "le Bonheur sans chagrin"

Lionel Duroy ne sortira pas indemne de cette hsitoire, il s'est fâché avec une majorité des membres de sa famille.

La question que je me suis posée à la fin du livre, est-ce vraiment utile et nécessaire de régler ses comptes familiaux à travers divers récits pour en arriver à un résultat finalement pas si positif, puisque au bout de toutes ces rancoeurs, la constatation d'une famille disloquée, séparée.

Pour Lionel Duroy, ce fut sûrement "oui" ,une forme de thérapie, un apaisement, une mise au point finale pour ensuite tourner définitivement la page de cette enfance douloureuse.

Je ne connaissais pas l'auteur, je l'ai découvert grâce à mon amie dont je remercie encore les bons et judicieux conseils.

 

IMGP1482

" A l'origine de ma venue au monde, de notre venue au monde à tous les onze, il y l'amour que se sont déclaré nos parents. Toutes les souffrances qu'ils se sont infligées par la suite, toutes les horreurs dont nous avons été les témoins ne peuvent effacer les mots tendres qu'ils se sont échangés durant l'hiver 1944 "

De l'occupation à nos jours, Lionel Duroy retrace la lente déliquescence d'une famille au fil des évènements terribles de la seconde moitié du XXème siècle. Le portrait d'un enfant pris au piège de la fatalité familiale.

++++++++++++

Longtemps journaliste à Libération, Lionel Duroy est notamment l'auteur de "Priez pour nous, Trois couples en quête d'orages et Méfiez-vous des écrivains". Immense succès, "Le chagrin" a obtenu le Grand Prix Marie-Claire du roman d'émotion, le prix Marcel Pagnol, le prix François Mauriac et le prix des lecteurs de Brive-la-gaillarde.