J'aime beaucoup cette petite collection, extrèmement fournie en explications, très intéressante à feuilleter.

Rien de mieux comme ouvrage pour tout savoir sur la reine des fleurs

IMGP3611 

 " Quand on voyage dans l'ABCdaire, le plaisir d'apprendre fait ricochet"

Un livre très complet sur les "Roses" de l'origine à demain !

Les réponses à toutes les questions que l'on se pose, un guide de voyage absolument ludique et pratique !

Extraits

La création de la rose

A la recherche de ses racines

"... La rose et le rosier ont si bien pris place dans notre société que personne ne se demande plus guère d'où ils viennent. Au cours de l'évolution des espèces, les rosiers sont apparus tardivement (moins de 35 millions d'années) et se sont diversifiés lentement. Ils sont présents dans toute l'hémisphère nord sous leurs formes sauvages. Il est intéressant de noter cependant que ce sont l'Europe et le Proche-Orient qui leur ont donné leur importance. Qu'on ne s'y trompe pas cependant : les rosiers plantés dans l'Antiquité et au Moyen Âge sont parvenus jusqu'à nous dans des descriptions ou des représentations pour le moins imprécises. Seule l'époque moderne, avec l'emploi d'un langage botanique universel (Linné 1758), permet de savoir sans trop d'erreur de quel végétal on parle. Un certain nombre de roses, cependant, ont échappé à cette imprécision, par l'engouement qu'elles ont suscité. Cultivées depuis des siècles, sous la même appellation, elles permettent de reconstituer l'histoire commune des hommes, et de ces arbustes à fleurs. Longtemps limité à l'offre de la campagne locale, le choix des rosiers, par le biais des guerres et des expéditions, allait s'étendre au fil des siècles. Les Romains ont beaucoup fait, dans l'Antiquité pour la promotion de leurs fleurs de prédilection. Ce goût leur venait peut-être d'Orient, qu'ils avaient largement conquis. Déjà, ils disposaient de deux ou trois formes distinctes, dont une rose blanche toujours cultivée, et une autre rose vif. Plus tard, les croisades permirent au XIIIème siècle, l'introduction de rosiers du Proche-Orient, dont la Rose de Damas. Avec les siècles, l'aspect directement militaires des expéditions se fit de moins en moins marqué, et les rosiers d'Inde, de Chine, du Japon furent pacifiquement rapportés chez nous. Vers la fin du 19ème siècle, la gamme était à peu près complète en rosiers sauvages juxtaposés qui, en mêlant leurs gênes, allaient donner les roses modernes. 

IMGP3579

Amour, vices et vertus

" Le lien qui unit la rose et l'amour est un lien primordial. Des mythes antiques grecs aux poésies perses, la fleur est associée à la volupté, à la sensualité de la beauté féminine et à la passion charnelle. Consacrée aux divinités de l'amour, Vénus et Eros, dont le sang versé est à l'origine de la rose rouge, la fleur est portée par les courtisanes, répandues et jonchées dans les fêtes romaines, où les plaisirs de la chair, ceux de la table, du vin et de l'amour sont mêlés.

Le Christianisme ne pouvait adopter cette fleur sans réticence ni transformation de ces représentations. Platon, en distinguant un Eros inférieur attaché aux plaisirs de l'amour physique et un Eros supérieur gouvernant l'amour spirituel, fournit à la Chrétienté les conditions de la reconnaissance de la rose, en exaltant désormais l'amour mystique et le don de soi dans le martyre.

Et, tout comme les lieux de culte anciens ont été utilises par les chrétiens, la rose, dépouillée de sa fonction bassement païenne, est passée à la Vierge Marie. Par amalgame avec ce symbole de pureté, la rose est devenue l'attribut de la vertu féminine (Rosière). le langage des fleurs exprime à mots couverts toute la gamme du désir que gouverne la rose. "

Bien d'autres anecdotes et histoires à découvrir.

" Des jardins de la Perse ancienne aux petits enclos des montagnards chinois, des parcs des châteaux, aux modestes jardins, la rose est éternelle. Pourtant, Ronsard n'en fait-il pas le symbole du temps qui passe ? "

Les roses de chez nous

Malgré un printemps pluvieux et les fortes chaleurs de ces dernières semaines, elles n'ont jamais été si épanouies !

IMGP3576

IMGP3570

IMGP3581

IMGP3599

IMGP3572

IMGP3585

IMGP3582

L'Art du regard

" Qu'il ait la perfection formelle des créations de Le Nôtre, la grâce contournée des parcs et des bosquets anglais, le jardin, un jour, s'est fait émotion. La nature y est mise en représentation, au gré des sensibilités et des choix esthétiques. En ces lieux, la rose devient picturale, touche de couleur et de senteur " 

IMGP3613