Elle mérite un billet.

Qui est donc Zulma Carraud ?

Moi, je l'ai découverte lors de mon arrivée en Berry.

Lorsque j'ai vu, l'exposition qui lui est consacrée aujourd'hui et demain au "Marché du Livre ancien du Parc Georges Brassens dans le 15ème arrondissement" je voulais absolument vous la présenter.

IMGP4279

 Estelle Zulma Tourangin est née à Issoudun (Indre) en 1796, elle se marie avec François-Michel Carraud en 1816. Mère de quatre enfants, un seul seulement survit et Zulma s'enfermera dans sa solitude à Saint-Cyr (Ecole militaire où son mari est capitaine). Femme de lettres, elle a depuis des années noué une solide amitié et une correspondance prolixe avec Honoré de Balzac.

Le couple Carraud, viendra s'installer définitivement en Berry, à l'heure de la retraite. Zulma et son mari vont résider dans la demeure de "Frapesle" qui appartient à Zulma Carraud, depuis que son père Rémi Tourangin, lui en a fait donation en 1824. Située à quelques pas à peine d'Issoudun, deuxième ville du département de l'Indre, elle offre un lieu de refuge idéal aux écrivains en mal d'inspiration et harcelé par les usuriers... Ce fut le cas de Honoré de Balzac.

 En quittant le Domaine de "Frapesle" à cause des charges trop lourdes, Zulma et son mari s'établirent à Nohant-en-Graçay (Cher) chez son frère. A Nohant, elle sera à la fois, médecin bénévole de campagne et institutrice. Zulma Carraud meurt le 24 Avril 1889 à l'âge de 93 ans à Paris.

Extrait d'une lettre de Zulma Carraud à Honoré de Balzac (Réf : La Cognette)

"... Vous trouverez un petit ruisseau inspirateur, une campagne un peu agreste, mais qui ressort admirablement par sa fraîcheur au milieu de la plaine brûlée qui nous entoure...Et nos belles nuits dont je ne vous parle pas! C'est ce qui vous plaira le plus j'en suis sûre...S'il vous faut des fleurs fraîches, et en profusion, un petit coin de terre que le hasard a disposé en jardin anglais...des eaux claires partout, et bonne mine, venez donc à Frapesle."...

Elle écrivit dix livres pour enfants (le thème de l'exposition vente de ce week-end)

Le titre le plus connu est : "La Petite Jeanne ou le devoir" paru en 1852

 Voici deux liens qui vous permettront d'en savoir un pleu plus, sur cette femme "Egérie et grande amie de Balzac"

 http://www.zulma.carraud.fr/index.php

IMGP4277

http://www.gippe.org/manifestations/xxvieme-salon-du-livre-d-enfant-d-autrefois-8-et-9-octobre-2016.html

IMGP4278