Le Château (une ville dans la ville)

Symbole de la ville, la visite du Château est incontournable. Demeure historique des Rois de Bohême et des différents présidents de la République, jusqu'à Vaclav Havel qui préféra un palais moins imposant.

Plusieurs itinéraires sont proposés à la visite. Le Château s'étend sur 42 hectares. Il figure dans le Guiness Book of Records, comme le plus grand complexe castral au monde. (Les photos sont interdites à l'intérieur du château)

Nous avons choisi l'itinéraire B. Qui comprend la visite de l'ancien Palais Royal, la Cathédrale Saint-Guy, La Basilique Saint-Georges, la Ruelle d'Or

L'ancien Palais Royal

IMGP5275

IMGP5252

La Cathédrale Saint-Guy

Débutée en 1344, par l'architecte français Mathieu d'Arras, la construction de cette Cathédrale gothique dura six siècles. Les travaux de cet édifice ne se terminèrent qu'en 1929 par des artistes Tchèques. L'impressionnante église est dominée par une tour de près de cent mètres de haut. L'intérieur est fastueusement décoré (un peu trop à mon goût). Dans le Choeur, le très rococo sarcophage de Saint-Jean Népomucène, nécessita deux tonnes d'argent pour sa réalisation au XVIIIème siècle. Les quatre principaux personnages symbolisent, le Mustisme, la Sagesse, la Force et la Justice.

A voir également les beaux vitraux Art Nouveau.

IMGP5253

IMGP5261

IMGP5257

IMGP5267

La Basilique Saint-Georges

Reconnaissable à ses deux tours blanches, cette Basilique romane fondée au Xème siècle, est l'une des mieux conservée du pays. Plusieurs fois réaménagée, elle se cache depuis le XVIIIème siècle, derrière une façade baroque. Son intérieur est très sobre et sert d'écrin aux tombeaux des Prémyslides, qui sont les premiers souverains de Bohême

IMGP5283

IMGP5281

IMGP5282

IMGP5279

IMGP5278

Notre visite du jour se termine par la Ruelle d'Or

Une ruelle sans issue... Des trésors cachés à découvrir !

Petite rue, bordée de jolies petites maisons aux façades colorées. Cette ruelle doit son nom aux orfèvres qui y travaillèrent à la fin du 16ème siècle. L'écrivain Franz Kafka habita brièvement au n° 22, devenu aujourd'hui une petite librairie. Des saynètes d'intérieur offrent un aperçu de cette petite rue. A ne pas rater au n° 12, l'historien Josef Kafka, y habita, cacha et sauva des films muets tchécoslovaques. Prenez le temps de regarder le petit film en noir et blanc proposé.

IMGP5285

IMGP5286

IMGP5292

IMGP5294

IMGP5300

IMGP5301

 Une journée bien remplie !

A très vite pour la suite

Prague a séduit depuis des siècles de nombreux artistes, écrivains, musiciens...

 Extrait des "Mémoires d'outre-tombe"  (1848-1850)

"...Prague, 24 Mai 1833, je gravis des rues silencieuses, sombres, sans réverbères, jusqu'au pied de la haute colline que couronne l'immense château des rois de Bohême. L'édifice dressait sa masse noire dans le ciel, aucune lumière ne sortait de ses fenêtres : il y avait quelque chose de solitude, du site et de la grandeur du Vatican ou du temple de Jérusalem vu de la vallée de Josaphat. On n'entendait que le retentissement de mes pas et de ceux de mon guide ; j'étais obligé de m'arrêter par intervalles sur les plates-formes des pavés échelonnés, tant la pente était rapide. A mesure que je montais, je découvrais la ville au-dessous..." Chateaubriand

IMGP5314