Je l'ai rencontrée grâce à l'exceptionnelle exposition qui lui est consacrée actuellement au Musée national des arts asiatiques-Guimet

Cette femme extraordinaire n'est autre que Alexandra David-Néel

Quel courage, quelle volonté ! je suis admirative ! et c'est un euphémisme, car pour l'époque il fallait oser braver toutes les difficultés liées non seulement à la situation géo-politique, à la nature inhospitalière, aux conditions précaires du voyage...

Alexandra David-Néel - Une aventurière au Musée

Un hommage mérité à cette femme au destin hors du commun !

IMGP6798

IMGP6062

A travers cette exposition, le Musée national d'arts asiatiques retrace les itinéraires de vie de cette femme exceptionnelle. Alexandra David-Néel est la première femme européenne à avoir séjourné à Lhassa au Tibet.

En 1890, elle adopte le boudhisme, devenant la "première boudhiste de Paris", avant d'effectuer un séjour en Inde en 1894. En 1911, elle entame un grand périple en Asie, qui devait durer quatorze ans et la mener à Lhassa, but ultime de son voyage.

Sa jeunesse

IMGP6053

Sa tenue de cantatrice

IMGP6054

L'exposition présente de nombreuses photographies prises lors de ses séjours au Tibet, des objets personnels, ainsi qu'une sélection de plusieurs manuscrits précieux provenant des collections de la Maison d'Alexandra David-Néel de Digne-les-Bains, mais également les peintures et masques de danse rituelle qu'elle rapporta de ses voyages.

IMGP6055

IMGP6056

Le legs au Musée Guimet deviendra effectif en 1970, celui-ci comporte des centaines d'ouvrages de sa bibliothèque en langue tibétaine.

La magnifique rotonde Bibliothèque du Musée Guimet

 

IMGP6066

IMGP6058

IMGP6068

Un très bel hommage rendu à cette femme exploratrice, philosophe, écrivain, humaniste, féministe...

Exposition à voir jusqu'au 22 Mai 2017

++++++++

Après cette rencontre et cette visite, je me suis précipitée chez mon libraire pour acquérir ce livre...

IMGP6669 

 J'ai dévoré ce carnet de voyage, le récit de ses huit mois de "prérégrinations" le mot qu'elle aimait et employait, pour décrire ses aventures, son périple, ses rencontres, afin de relever ce défi qu'elle s'était fixée.

"1924. Pour la première fois, une femme étrangère réussit à entrer dans Lhassa, capitale interdite du Tibet !

Huit mois auront été nécessaires à Alexandra David-Néel pour relever ce défi extraordinaire ! Huit mois d'un long périple à travers les immenses solitudes du "pays des Neiges". Huit mois d'une vie rude et dangereuse sous l'apparence d'une mendiante tibétaine !

A cette époque où personne ne parle de "raid", et encore moins quand il s'agit d'une femme, c'est un magnifique exploit et une aventure exceptionnelle que nous décrit l'auteure. Elle y ajoute sa propre quête spirituelle, et ce regard fasciné qu'elle porte sur la civilisation tibétaine"

Alexandra David-Néel (1868-1969) attendra plus de quarante ans avant de réaliser sa fabuleuse vocation : devenir exploratrice du monde et des êtres. Une destinée extraordinaire qui se déroule sur plus d'un siècle.

Alexandra David-Neel