Elisabeth de Bavière devint Impératrice d'Autriche par son mariage "arrangé" avec l'Empereur François-Joseph, elle avait également le titre de Reine de Hongrie.

Exceptionnelles photos de l'Impératrice Elisabeth d'Autriche (exposées au Musée du meuble à Vienne)

Resssemblance assez saisissante avec celle qui l'incarnera à l'écran, l'actrice Romy Schneider

IMGP6409

IMGP6407

D'une grande beauté, Elisabeth était une femme tourmentée, pas très amoureuse de son empereur de mari et pour cause... Pas très maternelle non plus, elle aura quatre enfants. Obsédée par le culte de la minceur et de la beauté. Ne supportant pas la vie à la cour d'Autriche, Elisabeth s'en éloignera en effectuant de nombreux voyages et en écrivant des poèmes... La mort tragique de son fils Rodolphe (suicide ou pas, le doute plane..) à Mayerling la plongera dans une dépression sévère.

L'impératrice Elisabeth d'Autriche, mourût poignardée à Genève le 10 septembre 1898 par l'anarchiste italien Luigi Luccheni.

Elisabeth d'Autriche, repose dans la crypte Impériale des Capucins à Vienne

IMG_2660

"Sissi"

IMGP6408

"La signature du Traité d'Etat, el 15 mai 1955, mit fin à l'occupation qui avait divisé le pays en quatre. L'Autriche devint un Etat indépendant et neutre. Le Traité d'Etat est considéré comme l'acte de naissance de la seconde république. Ce fut le début de l'essor économique et l'on essaya d'oublier les années noires de la guerre.

C'est justement dans cette période où l'on aspirait à l'harmonie et au romantisme qu'Ernst Marischka mit en scène l'histoire d'amour entre Elisabeth et l'empreur François-Joseph Ier. La recette de son succès n'était autre que de s'appuyer vaguement sur des faits historiques et de construire habilement une histoire qui atteindrait le coeur du public des années 50.

Mariscka avait trouvé que l'histoire réelle de l'impératrice était trop tourmentée, aussi avait-il décidé de la romancer pour le public. Après la guerre, tout le monde aspirait à retrouver le bon vieux temps. par conséquent, il élimina toutes les époques désagréables de la vie d'Elisabeth et tous les côtés sombres de son caractère. Il y parvint en mettant en avant des situations romantiques chargées d'émotions."

"Sissi au cinéma, le mythe"

IMGP6318

"Avec l'adaptation cinématographique de la vie de l'impératrice Elisabeth, Marischka satisfaisait un rêve qu'il caressait depuis longtemps...De fait, les trois films Sissi sont le point culminant de sa carrière. Dans l'Autriche de l'après-guerre, le retour nostalgique au mythe des Habsbourg n'était pas un hasard. La représentation cinématographique de la dynastie avait déjà connu ses différentes interprétations dans la période qui a suivi la Première Guerre mondiale. Après 1945, la reprise de cette stratégie avait pour but de renouer avec une époque de l'hsitoire, où l'Autriche occupait une place importante qu'après le Deuxième Guerre mondiale. par la mise en scène cinématographique, les personnalités historiques ont connu sans nul doute, une nouvelle notoriété populaire." (Réf: L'Hofmobiliendepot Wien-Musée du Meuble à Vienne)

IMGP6332

Merci au Musée du meuble à Vienne, pour l'autorisation des photos et des textes.

Il n'y a pas de mal à transfigurer une réalité, histoire de nous faire encore un peu rêver...

 

 

Sissi la trilogie remastérisée

 

A très bientôt ici...

IMGP6315