Très belle surprise pour ce livre !

"La meilleure d'entre nous" Sarah Vaughan

Je pensais à tort que ce roman serait à ranger dans la liste des livres "légers, divertissants" point !!

Le récit commence par la préparation d'une émission consacrée au concours de la "Meilleure Pâtissière", alors on pense tout de suite à la télé-réalité, certes c'est un peu cela, mais dans ce livre ce concours prendra une toute autre tournure.

Les cinq candidats élus, doivent concourir pour égaler, voire remplacer la plus grande Pâtissière anglaise des années 60 "Kathleen Eaden"

L'auteure, Sarah Vaughan, nous fait partager avec beaucoup talent, la préparation de ce concours hors norme, elle nous fait découvrir une autre facette de la gastronomie anglaise, l'art de la pâtisserie !! Nos concurrents sont tous motivés, mais... Et c'est ce que j'ai préféré dans ce roman, chacun d'entre eux cache une zone d'ombre. Tous les cinq auront à braver leur difficulté personnelle...A commencer par la meilleure, celle que l'une ou l'un d'eux va remplacer "Kathleen Eaden".

Tous les personnages sont attachants, généreux, des passages délicieux, savoureux, émouvants, humoristiques.

Un livre à recommander, des recettes à noter...

J'ai dévoré avec gourmandise !!

IMGP8143

" N'oubliez pas : la pâtisserie est une preuve d'amour " Kathleen Eaden "L'Art de la pâtisserie, 1966"

" Angleterre de nos jours. Le concours pour élire la nouvelle Kathleen Eaden a commencé ! Cinq candidats sont en lice, réunis par une passion commune. Mais la confection d'un cheesecake ou d'un paris-brest ne suffit pas toujours à faire oublier les blessures et les peines.

Jenny, la cinquantaine tout en rondeurs, délaissée par son mari ; Vicki, qui aspire à plus qu'à élever sont petit Alfie ; Claire, la jeune caissière mère célibataire désabusée ; Karen, dont l'apparente prefection dissimule bien des secrets ; sans oublier Mike, veuf en pleine thérapie culinaire...

Au cours d'une compétition aussi gourmande qu'échevelée, tous apprendront que l'art de la vie est au moins aussi difficile que celui de la pâtisserie. Généreux et inspirant, bourré d'émotion et d'humour, un premier roman à dévorer d'une seule traite, peuplé de personnages irrésistibles. Une déclaration d'amour à toutes les saveurs de la vie ! "

+++++++

A très vite pour la suite de mes lectures !

Petite réflexion du jour (extrait du roman "Les vies de Papier" de Rabih Alameddine"

21314635_1843863658964867_7240712975230336697_n

(crédit photo : Ed. 10/18)

DSC_0091

"Les livres sont comme la pâtisserie, ça se découvre, se goûte, se déguste, se dévore, se savoure, se partage..."