Et pas n'importe quelle histoire, il s'agit des familles :

MANET/MORISOT et ROUART

Une plongée intime, sans faux semblants, dans la vie de ces grands artistes Impressionnistes.

IMGP9610

Journal de Julie Manet de 1893 à 1899 "Le Temps retrouvé"

Julie Manet, relate ses souvenirs, ses émotions, mais également les voyages, ses amitiés, ses rencontres, ses cours de peinture, son père Eugène Manet disparu trop tôt, ses joies et ses peines auprès de sa célèbre mère Berthe Morisot. L'insouciance d'une jeune fille bien rangée dans le Paris artistique et bouillonnant de la fin du 19 siècle, et début du 20ème. Elle décrit avec beaucoup d'émotion également, son amitié naissante avec Ernest Rouart, dont elle deviendra l'épouse en 1900.

Fille de Berthe Morisot et d'Eugène Manet, Julie Manet (1878-1966) évolue dans l'univers artistique et intellectuel de la belle époque. On connaît bien son visage et sa silhouette, car toute sa vie elle posa pour sa mère et pour de nombeux peintres, et notamment pour son oncle Edouard. Elle fut très liée avec Renoir, son mentor, Degas, Monet, Pissarro et bien d'autres. A la mort de son père, son tuteur n'est autre que Stéphane Mallarmé.

IMGP9619

IMGP8901

Couverture du Journal de Julie Manet "Portrait de Julie peignant" Ernest Rouart 1905 (détail)

++++++++

"Une famille dans l'impressionnisme" Jean-Marie Rouart

Dans ce magnifique ouvrage, superbement illustré , montrant plus de cent trente peintures et photographies d'époque, Jean-Marie Rouart a essayé de réintégrer ces tableaux dans le décor qui fut si longtemps le leur et qui fut le cadre de sa vie. Il parle avec tendresse, passion, amour mais également avec ironie de sa grande famille de "peintres" de son arrière grand-père Henri Rouart, polytechnicien, inventeur de moteurs et de machines thermiques, qui fut élève de Corot et ami de Degas, son rôle de collectionneur a fait date dans l'histoire de l'Impressionnisme...

Une affection particulière le liait à sa tante Julie Manet qui avait épousé son oncle Ernest Rouart.

IMGP9617

L'auteur a été élevé dans ce monde de la peinture, prolongé également par son père Augustin Rouart et par son oncle Ernest Rouart. Il a évoqué de nombeux souvenirs dans son livre "Une jeunesse à l'ombre de la lumière", j'en avais parlé

Ici

http://dodovanille.canalblog.com/archives/2016/01/16/33219325.html#comments

IMGP9612

Deux beaux ouvrages que je vous conseille. Les deux livres sont empreints de sensibilté et d'humour, mais c'est surtout une chronique captivante de la vie des Impressionnistes.