J'aime beaucoup l'auteur, et je trouve la couverture de ce roman très touchante et réussie

Hélas, quelle décéption !

Je n'ai pas adhéré, à l'histoire d'amour un peu rocambolesque des deux couples de ce roman de Didier Van Cauwelaert.

Une rencontre improbable dans un TGV entre Soline et Illan qui aboutira à une relation amoureuse passionnée. Les jeunes amoureux rencontreront dans le parc où ils aiment se promener, deux octogénaires aussi touchants qu'étranges. Une amitié forte et très controversée se nouera entre ces deux couples.

Il sera ensuite question de musique, de violoncelle, d'amitié, d'amour, de réincarnation, et un soupçon de manipulation...

Si l'écriture est toujours aussi habile et humoristique, l'histoire m'a laissée perplexe. De l'auteur, j'ai préféré et de loin "Le journal intime d'un arbre" ou encore "La femme de nos vies"

Je m'attendais sûrement à une toute autre histoire... 

IMGP9798

 

"Soline est une jeune violoncelliste, Illan un brillant loser au potentiel en sommeil. En dehors de leur amour, rien ne va plus dans leur vie...Jusqu'au jour où Georges et Yoa, deux époux octogénaires aussi touchants qu'étranges, envahissent leur existence en proposant de réaliser leurs rêves. Mais qu'attendent-ils en échange ? Une amitié sans limite, une seconde jeunesse, une forme de réincarnation ?"