Ce roman m'a émue, touchée. Une saga familiale émouvante et bouleversante.  

Alice Zeniter raconte avec talent et justesse l'histoire de son grand-père kabyle, rapatrié en hâte en France lors de la guerre d'Algérie.

Une plongée admirablement documentée sur la guerre d'Algérie, ses causes, ses effets, ses conséquences, une plaie qui n'est toujours pas refermée aujourd'hui.

Une admirable recherche de vérité.

Souffrance, incompréhension, silence. Ali pensait que tous ses bons et loyaux services seraient reconnus, hélas c'est un tout autre accueil qui lui sera réservé à lui et sa petite famille.

DSC_1178

"L'Algérie dont est originaire sa famille n'a longtemps été pour Naïma qu'une toile de fond sans grand grand interêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ? Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu'elle ait pu lui demander pourquoi l'Histoire avait fait de lui un "Harki". Yema, sa grand-mère pourrait peut-être lui répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l'été 1962 dans des camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l'Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ?"

Si son grand-père, son père ne sont jamais retournés en Algérie, Naïma, elle, le fera ce voyage...

Ce roman m'a également touchée, certains passages m'ont rappelé, notre arrivée en France... Certes notre installation a été beaucoup moins douloureuse que celle de la famille de Naïma trois sentiments similaires parmi d'autres cependant, déracinement, adaptation, intégration

Roman, à lire, relire ! Véritable coup de coeur !

Tous les prix décernés pour cet ouvrage sont largement mérités

+++++++++++

Bouquet du jour

 Pivoines, Lupins bleus

DSC_1181