Encore un coup de coeur, encore un livre qui parle de livres

Un ouvrage que l'on a envie de prêter, de recommander,  d'offrir.

Un livre que l'on aime partager, en parler, disserter...

Le titre à lui tout seul en dit long sur l'histoire de cette bibliothèque atypique.

J'ai beaucoup aimé, cette histoire d'amitié entre une jeune suédoise, libraire, férue de littérature et d'une vieille dame américaine, amoureuse des livres et d'écriture. j'ai savouré leurs échanges épistolaires, et tout ce qui s'ensuivra !

Une lecture que l'on a envie de prolonger une fois la dernière page refermée.

Que dire de tous ces personnages très attachants qui gravitent autour de nos deux héroïnes.

Mais aussi l'importance des liens sociaux tissés grâce aux ouvrages proposés, conseillés, lus, feuilletés où juste regardés. 

 Ouvrez la porte et entrez dans la "Bibliothèque"

IMGP3401

" Tout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune Suédoise de vingt-huit-ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l'Iowa. Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l'invite à venir passer des vacances chez elle. A son arrivée, une malheureuse surprise l'attend : Amy est décédée.

Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre son séjour à Broken Wheel, et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque...Grâce aux livres, bien sûr."

++++++++

Extrait

"... Broken Wheel, Iowa, le 14 Janvier 2010

Chère Sara,

Une librairie ! Ce doit être un lieu de travail très agréable. Nous n'avons jamais eu de librairie à Broken Wheel, mais à une époque, nous avions une bibliothèque itinérante sur un triporteur. Mlle Annie, notre institutrice, avait décidé de créer une bibliothèque scolaire et de la faire circuler dans la communauté chaque samedi. Il n'y a jamais eu beaucoup d'ouvrages et ils étaient pêle-mêle sur son triporteur. Mais quelles aventures ! C'est comme cela que j'ai lu "Les Quatre Filles du docteur March". Je suppose que le ton légèrement moralisateur de cette bonne Louisa était approprié. La Case de l'Oncle Tom aussi, même si j'estime que c'était une erreur stratégique de nous donner accès à ce texte. Certes, beaucoup des familles de Broken Wheel comptaient des abolitionnistes parmi leurs membres, mais je ne pense pas qu'ils aient été conscients des valeurs passablement libérales que j'ai puisées chez Harriet Beecher Stowe. Pour certains, la frontière entre le chrsitianisme, le libéralisme et le communisme est très fine...

Salutations amicales,  Amy Harris... "

++++

Une petite remarque personnelle, il m'est difficile de ne pas faire un parrallèle avec des échanges très agréables et très enrichissants que je partage actuellement avec deux lectrices de mon blog. Elles se reconnaîtront. Des amitiés qui se sont tissées grâce à nos lectures, nos avis, nos ressentis, nos passions communes pour la littérature mais pas que...

Merci à elles !

IMGP2912

 Bonne lecture à toutes et tous

Bon week-end